Thymomes

Chirurgie des tumeurs du médiastin (thymomes)

Les thymomes sont des tumeurs développées aux dépends du thymus, un organe situé normalement dans le médiastin antérieur. Le thymus est un lieu de maturation des lymphocytes et se développe de l’enfance à la puberté pour involuer secondairement à l’âge adulte, laissant place à du tissu graisseux.

La présence à ce niveau d’une structure organisée à l’âge adulte n’est donc pas normale.

La plupart du temps (2/3 des cas) les tumeurs du thymus sont découvertes par hasard, sur un examen d’imagerie réalisé pour une autre affection. En effet les thymomes se développent lentement, n’entraînant que peu de symptômes. Parfois on les découvre dans le bilan d’une myasthénie (15 % des myasthénies sont accompagnées de thymomes; à l’inverse 40% des patient(e)s atteint(e)s d’un thymome présentent une myasthénie).

L’aspect au scanner est celui d’un nodule ou d’une masse solide, arrondie ou polylobée.

thymome TDM

Il est important de déterminer si la tumeur est bien localisée, ou si elle s’étend aux organes voisins voire à distance. Cela permet de donner le stade de la maladie, dont dépendra le choix du traitement.

Le traitement curatif des stades localisés est la chirurgie d’exérèse complète. La voie d’abord chirurgicale recommandée est la manubriotomie médiane, voire la sternotomie médiane. Certaines formes très latéralisées de thymome peuvent faire l’objet d’une ablation par voie mini- invasive (vidéothoracoscopie VATS ou robe- assistée), mais cet abord nécessite souvent une contre- incision cervicale pour bien réséquer les cornes thymiques dans le cou (impératif dans les formes associées de myasthénie).

Un traitement complémentaire post- opératoire (dit « adjuvant ») peut être proposé par la RCP, en fonction des résultats de l’analyse de la pièce d’exérèse opératoire. Cela peut être de la chimiothérapie et/ou de la radiothérapie externe.