TÉLÉCONSULTATION – Mesures spéciales Covid-19

Compte- tenu de l’épidémie de Covid, la téléconsultation est encouragée.

C’est très simple !

De votre côté, la téléconsulation se fait uniquement sur SMARTPHONE (Android ou Apple), connecté de chez vous en wi-fi. Pas de téléconsulation par ordinateur.

Comment procéder ?

1- Faites une demande de rendez- vous par mail, en renseignant votre numéro de smartphone, à : chirurgiethoracique31@gmail.com

2- Téléchargez gratuitement sur votre smartphone l’application sécurisée « Medaviz.io ». Puis suivez les instructions; il vous faudra entrer votre numéro de carte bancaire pour pouvoir régler la consultation, car le 1/3 payant n’est pas pris en charge en téléconsultation.

3- A l’heure du rendez- vous qui vous aura été communiquée par retour de mail avec le dr PAGÈS, munissez- vous de vos éventuels résultats d’examens (biologie, radiologie, scanner,…), puis attendez l’appel du dr PAGÈS, en étant connecté en wi-fi depuis votre domicile.

 

EN CAS D’IMPOSSIBILITE POUR VOUS DE TELECONSULTER (pas de Smartphone), faites une demande de RDV téléphonique, par mail à ✉️ chirurgiethoracique31@gmail.com

 

Remarque: le tarif d’une téléconsultation reste le même que celui d’une consultation physique. Cependant le 1/3 payant n’est pas possible. Il vous faudra avancer les frais de la consultation, même si vous êtes à 100%. Vous pourrez télécharger en fin de téléconsultation la feuille de soins à adresser à votre caisse de CPAM, ce qui vous permettra d’être remboursé intégralement. 

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a en effet annoncé le 8 mars l’assouplissement des conditions des actes de téléconsultation pour faire face à l’épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, à l’issue d’un conseil de défense consacré au suivi de l’épidémie .

« Les professionnels en ville, qui sont mobilisés depuis le début de l’arrivée du virus sur notre territoire, seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3 », a-t-il souligné, en assurant vouloir « les aider dès aujourd’hui à prendre en charge notre population et les protéger pour qu’ils puissent continuer à soigner les patients dans toutes les situations ».

« Pour simplifier leur travail et simplifier l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, je signerai dès le 9 mars un décret pour assouplir considérablement les conditions de réalisation de la télémédecine », a annoncé Olivier Véran.

Ce décret doit permettre de faciliter l’utilisation des outils courants de communication à distance en plus des plateformes numériques existantes et faciliter les conditions des actes de téléconsultations en levant l’obligation de passer par son médecin traitant et d’avoir eu une consultation présentielle les 12 mois avant la réalisation d’une consultation à distance.

Le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom), par la voix de son président Patrick Bouet, avait appelé le 6 mars les partenaires conventionnels à « faire évoluer » l’avenant n°6 à la convention médicale pour faire face à l’épidémie de coronavirus Sars-CoV-2.

Sources: Telemedicine Technologies, Newsletter n°81 – 10/03/2020